5 pays africains qui ont des pratiques mystiques uniques

La découverte des pratiques mystiques de l’Afrique permet de mieux appréhender sa culture. La transmission orale fait que peu de personnes ont accès à cette partie de la culture qui séduit de plus en plus de personnes étrangères.

Découvrez 5 pays africains qui ont des pratiques mystiques uniques.

Le Vaudou béninois.

Le culte vaudou est associé à un grand nombre de mythes et légendes populaires, qui en ont fait l’un des cultes les plus anciens et les plus énigmatiques du monde. Le terme « Vodoun » aurait d’ailleurs deux significations bien distinctes : « Sers-toi de tout ce dont tu as besoin dans la nature » ou « ce que l’on ne peut élucider ». Aujourd’hui, le culte Vaudou compte environ 50 millions d’adeptes à travers le globe.

Les “vaudous” et les hommes se trouvent liés par une sorte de pacte mystique. L’homme ne doit pas se séparer de son “vaudou” protecteur. Ce pacte consiste en un échange de biens, de prières, de sacrifices, provenant des hommes, contre des grâces, des récompenses, des guérisons et protection provenant du “vodou”. Si l’homme néglige le culte, il reçoit un châtiment quelconque. Si le “vaudou” ne manifeste plus sa puissance, l’hommes peut être amenés à négliger son sanctuaire et à l’oublier totalement. L’entraide mutuelle est une des premières règles respectées et par les hommes et par le “vaudou”. Le VAUDOU est une religion évolutive, vivante, une religion dansée et une religion à possession.

Wack, Burkina Faso

Du chef d’Etat au citoyen lambda, les pratiques occultes sont une réalité du continent africain. Certaines familles ont leur marabout, comme d’autres ont un médecin familial. Les palais présidentiels grouillent de conseillers en ésotérisme, qui orientent les grands choix des têtes couronnées.

Le Wack est une solution magique qui permet de réaliser des projets, qui permet la richesse, la protection en gros le wack est une sorte de guide.

Kankourang, Gambie. 

Masque et être mythique gardien des valeurs des peuples mandingues de la Sénégambie, le Kankourang apparaît généralement en fin d’hivernage et à l’occasion des cérémonies de circoncision entre les mois de septembre et octobre.

Le kankourang est un génie protecteur. Il joue un rôle important de régulateur de la société. Garant de la sécurité des initiés à l’occasion des cérémonies de circoncision, il chasse les mauvais esprits, assure également la protection des fruits et productions agricoles, veille sur les comportements, l’environnement et généralement sur la consolidation du tissu sociale de la communauté.

Le Ndop, Sénégal 

C’est un procédé divinatoire pouvant faire appel au rêve et/ou à la médiation d’objets comme des racines ou des cauris afin d’obtenir des informations. Il a lieu le samedi soir ou le mardi soir.

Mascarade des Makishi, Gambie.

Elle est un rituel d’initiation, dansé dans l’Afrique centrale par de jeunes garçons. 

Après une initiation en brousse, appelée mukanda, comprenant une circoncision, la cérémonie de mascarade des Makishi permet aux jeunes garçons d’être réintégrés comme adultes dans leurs familles.