Aliko Dangote

Il est né le 10 avril 1957 à Kano, Nord du Nigeria, est un homme d’affaires nigérian d’origine haoussa, considéré comme l’homme le plus riche d’Afrique. 

Il débute dans le monde des affaires en 1977 grâce à un apport de son oncle de 500 000 nairas et 3 camions de ciments provenant de son grand-père et d’un prêt remboursable sur deux ans. 

“En 2013, son groupe possède la plus grande usine de production de ciment subsaharienne, Obajana Cement Plant. 

Ses projets d’investissement atteignent 10 milliards de dollars dont une part sur la construction de cimenteries en Afrique (Afrique du Sud, Zambie, Éthiopie, Sénégal, Mozambique et Cameroun)” 

En 2013, avec un conglomérat de banques, l’homme d’affaires investit dans la construction d’une nouvelle raffinerie de pétrole d’une capacité de 400 000 barils par jour, pour un coût total de 8 milliards de dollars. 

En juin 2013, il est le premier homme d’affaires du continent noir à dépasser le cap des 20 milliards de dollars (15,3 milliards d’euros) de fortune. 

En 2014, il est classé parmi les « 50 personnalités africaines les plus influentes dans le monde » selon le magazine Jeune Afrique. 

En août 2016, il lance SunTrust, une banque 100 % digitale ciblant les zones encore peu bancarisées d’Afrique de l’Ouest 

Il milite en faveur de la Zone de libre-échange continentale africaine. 

En 2018, il est classé à la 100e place du classement Forbes des plus riches milliardaires, avec une fortune évaluée à 14,1 milliards de dollars. 

En 2013, il investit avec des banques dans la construction d’une raffinerie de pétrole pour un coût de 8 milliards de dollars qui devrait ouvrir en 2021. 

Il a 13 sociétés à son actif.