Barack Hussein Obama

Barack Hussein Obama II, né le 4 août 1961 à Honolulu (Hawaï), est un homme d’État américain. Il est le 44e président des États-Unis, en fonction du 20 janvier 2009 au 20 janvier 2017.

Fils d’un Kényan noir et d’une Américaine blanche du Kansas d’ascendance anglaise et irlandaise, il est élevé durant plusieurs années en Indonésie. Diplômé de l’université Columbia de New York et de la faculté de droit de Harvard, il est, en 1990, le premier Afro-Américain à présider la prestigieuse Harvard Law Review. Après avoir été travailleur social dans les quartiers sud de Chicago durant les années 1980, puis avocat en droit civil à sa sortie de Harvard, il enseigne le droit constitutionnel à l’université de Chicago de 1992 à 2004.

Il est élu au Sénat de l’Illinois, où il effectue trois mandats, de 1997 à 2004. Il s’oppose à la guerre d’Irak lancée par George W. Bush et se fait connaître au niveau national par le discours qu’il prononce en juillet 2004 lors de la Convention nationale démocrate qui désigne John Kerry comme candidat à la présidence.

 Après avoir échoué à obtenir l’investiture du Parti démocrate pour la Chambre des représentants en 2000, il est élu au Sénat fédéral en novembre 2004. Il se présente ensuite aux primaires présidentielles démocrates face à Hillary Clinton ; devancé en nombre de voix, il l’emporte avec une légère avance en termes de grands électeurs et devient ainsi le candidat du parti.

Il obtient 52,9 % des voix et 365 grands électeurs à l’élection présidentielle de 2008 contre le républicain John McCain. Il est le premier homme noir à accéder à la présidence des États-Unis. Son parcours a suscité chez les électeurs comme dans les médias du monde entier un grand intérêt.

 Au pouvoir, Il ordonne le raid qui mène à l’assassinat d’Oussama Ben Laden, l’ennemi public n°1 des Etats-Unis. Il instaure Obamacare, un système où l’État subventionne les familles modestes qui n’ont pas accès aux soins du privé.

Il remporte le prix Nobel de la paix en 2009.