BÉHANZIN

Béhanzin ou Gbèhin azi  ayidjlè Ahossou Gbowelé, né en 1845 et mort en 1906 est un roi d’Abomey. 

Il est considéré comme un héros par nombre de Béninois, l’Histoire retenant sa constante résistance à la colonisation. 

Le prince Kondo est couronné roi Béhanzin le 6 janvier 1890, après la mort de son père le 28 décembre 1889. il est intronisé en 1889. Son couronnement est notamment marqué par des sacrifices humains. 

Son règne coïncide avec l’expansion coloniale européenne, notamment française, en Afrique. 

Le 4 mars, une violente attaque des forces dahoméennes sur Cotonou est repoussée. Le 19 avril, Béhanzin en personne, à la tête de plusieurs milliers d’hommes cerne Porto-Novo, mais ne peut emporter la ville d’assaut. Des otages français, pris à Ouidah, sont conduits à Abomey. 

Il se rend à l’armée française et négocie pour sauver son peuple et la capitale d’un bain de sang. Il a été déporté par les colonisateurs et est mort, loin de son royaume, en Algérie.