Femi Kuti

Femi Kuti, né le 16 juin 1962, est un musicien nigérian. Il est le fils de Fela Kuti, le créateur de l’afrobeat, un cocktail explosif de jazz, de funk et de musique africaine traditionnelle.

Après avoir abandonné ses études, Femi en digne héritier de son père, commence à toucher au saxophone. L’initiation du fils aîné de Fela dure deux ans. Il intègre alors la formation paternelle Africa 70 et part en tournée. 

Musicalement, Femi a hérité de Fela une énergie qui sur scène, entre en incandescence. C’est un véritable showman et un musicien dont on s’accorde de plus en plus à dire qu’il est doué.

En 1986, Femi forme son propre groupe, Positive Force.

Ses albums Fight To Win, Day by Day et Africa for Africa, ont respectivement été nominés aux Grammy award en 2003, 2010 et 2012 dans la catégorie meilleurs album world musique de l’année.

Le 11 juin 2010, il participa à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud, où il chanta Beng Beng Beng. Il est une des figures de proue de la lutte contre le SIDA par le canal de son art.

Le 15 mai 2017, Femi pulvérise le record mondial Guinness de la note la plus longue jouée sur un saxophone avec une performance de 51 min 35 secondes.