La reine Nefertiti

Néfertiti dont le nom signifie « la belle est venue » ou « la parfaite est arrivée»  est la grande épouse royale d’Akhenaton, l’un des derniers rois de la XVIIIe dynastie. Elle a vécu aux environs de 1370 à 1333 av. J.-C. Son buste a été découvert par l’archéologue Ludwig Borchardt.

Sa beauté est légendaire et il est certain qu’elle a exercé un rôle politique et religieux important pendant la période amarnienne. Exposé au musée de berlin depuis 1925, ce beau visage ne cesse de fasciner les visiteurs et amateur d’Art. 

On estime qu’elle exerça une influence considérable afin d’encourager le culte d’Aton et la philosophie atonienne de son mari. Elle est en effet représentée sur les monuments aux côtés de son époux à l’occasion de toutes les cérémonies officielles. Une représentation la dépeint , chose exceptionnelle, en train de massacrer des ennemis, dans une iconographie généralement réservée au souverain.

La reine fut un personnage influent et de premier plan jusqu’à l’an XII du règne, date à laquelle elle disparut de la scène publique. Les nombreux objets portant le nom de Néfertiti retrouvés dans le «Palais Nord» (en réalité, il s’agissait probablement de l’opet royal) font penser à un retrait de la vie publique pour des raisons privées, comme les morts successives de certaines de ses filles. La reine donna sept filles à Akhenaton.