L’Ethiopie pulvérise le record mondial de reforestation

Le 20 juillet 2019, l’Ethiopie a pulvérisé le record de reforestation avec exactement 353 633 660 arbres plantés en 12 heures, selon une annonce du ministre de l’Innovation et de la Technologie de l’Ethiopie, Getahun Mekuria. Son objectif était de 200 millions d’arbres. L’Ethiopie pulvérise le record de l’inde qui était de 66,75 millions d’arbres plantés par 1,5 million de volontaires en 24H

Ce reboisement spectaculaire en un temps si court s’inscrit dans sa campagne intitulée « Green Legacy », a déclaré le Premier ministre Ethiopien Abiy Ahmed. Cette campagne vise à planter quatre milliards d’arbres sur 1,5 million d’hectares durant la saison des pluies, entre mai et octobre. Cela représente environ 40 arbres par Ethiopien, la population étant de 104 millions d’habitants.

De plus, l’Éthiopie s’est engagée à restaurer 15 millions d’hectares de forêts et de paysages dégradés d’ici 2030, dans le cadre du « Challenge de Bonn ».

La surface forestière de l’Ethiopie n’est plus que de 4 % selon Farm Africa, une ONG qui travaille avec les agriculteurs, les pasteurs et les communautés forestières d’Afrique orientale pour endiguer la pauvreté. A la fin du 19e siècle, la couverture forestière de l’Ethiopie était de 30 %.

L’Ethiopie a perdu la quasi totalité de ces forêts à cause des activités humaines et du climat. La pauvreté de sa population l’a poussé à couper toujours plus d’arbres pour se chauffer, cuire des aliments et cultiver. Cette déforestation a entraîné l’érosion des sols et a accentué les sécheresses et inondations.