L’influenceur africain de la semaine: Taloa Coco

Quel est votre nom et de quel pays êtes-vous originaire?

Je suis Taloa Coco (Colette KADIO), je viens de la Côte d’Ivoire.

Quels sont les sujets dans lesquels vous vous impliquez ou influencez? 

Pour dire vrai, je n’avais aucun but visé quand j’ai commencé à m’impliquer réellement dans les réseaux sociaux. Mon seul objectif était de poster des vidéos et des photos de moi espérant gagner le plus d’abonnés et de ‘ likes ’. 

Quand j’ai commencé à recevoir des critiques venant de certaines personnes insinuant que je me faisais passer pour une « AMERICAINE » vu mon maquillage et ma façon de poser, j’ai soudainement décidé de militer en faveur de l’indépendance des jeunes influenceuses ivoiriennes. Depuis lors, j’essaie de faire comprendre aux uns et aux autres, que notre pays a en son sein d’énormes potentiels locaux qu’il faut prendre en considération et valoriser. 

Le plus important est de garder à l’esprit que le fait de voir une instagrammeuse ivoirienne  faire de son mieux pour véhiculer une certaine image de qualité ne devrait pas être perçu comme un plagiat sur les autres mais plutôt comme un atout pour la jeunesse ivoirienne.

Qui/Quelle est votre plus grande inspiration?

Mon inspiration dépend beaucoup de mon mood et honnêtement j’en ai plusieurs. Sur certains aspects de ma vie professionnelle ou privée, j’ai une multitude de sources d’inspirations.

Mon inspiration peut aller de la femme battante qu’est ma mère à l’influenceuse Jackie Aina en passant par la femme d’affaires Huda Kattan. Toutes les femmes qui se battent pour leur émancipation m’inspirent. Je suis donc très #GirlPower 

Quel est votre loisir préféré ?

Ce que je préfère le plus c’est de mettre tous en place et faire des vidéos de maquillage les weekends. J’adore danser et chanter à tue-tête dans ma chambre pendant que je me filme même si on ne le voit pas après le montage. 

Si vous devriez prendre des vacances en Afrique, ce serait?

La Tanzanie. Je rêve de visiter les plages de Zanzibar et le magnifique paysage du pays.

Quel est votre superpouvoir? 

Malheureusement, je n’ai pas de talent caché. La seule chose que je fais qui épate souvent est ma capacité à me projeter dès lors que je vois quelque chose à améliorer. Que ce soit des images ou vidéos publicitaires, j’imagine déjà comment je pourrais la rendre plus attrayante. Ma créativité est tout le temps en action et je suis très bonne conseillère en image.

Votre rêve pour l’Afrique?

Mon rêve pour l’Afrique est de voir notre continent rentrer complètement dans l’ère moderne tout en gardant nos cultures et notre esprit vaillant. Nous avons des talents, des personnes habiletés pour nous hisser plus hauts que nous le sommes déjà. Et surtout, je rêve d’une Afrique qui fait confiance à sa jeunesse, qui la laisse la guider et la moderniser.